7 idées afin de minimiser les dommages nutritionnels du temps des fêtes!

En tant que naturopathe et coach en nutrition, les gens s’attendent la plupart du temps à ce que je recommande de maintenir la même alimentation pendant les fêtes que le reste de l’année afin de maximiser notre santé et il en est tout autrement. Avez-vous déjà entendu la phrase suivante : « Ça ne sert à rien de faire attention à notre alimentation entre Noël et le jour de l’an si on y fait attention entre le jour de l’an et Noël »? Il y a une certaine vérité dans cette phrase, c’est le temps des fêtes, c’est un temps de réjouissance et je pense que c’est important d’en profiter. Ceci dit, si vous sortez de votre temps des fêtes 7 ou 8 livres de plus, peut-être que ce ne sera plus une réjouissance? À vous de décider. On devrait réfléchir à ce qui nous apporte du plaisir dans le temps des fêtes? Est-ce possible d’en incorporer plus? Ça ne doit pas nécessairement toujours tourner autour de la nourriture, mais peut-être que oui. Chacun doit trouver sont juste milieu entre profiter du temps des fêtes et que le réveil du début janvier ne soit pas trop rude pour votre santé ou votre tour de taille Voici les 7 idées : 1. Savourez le moment présent : Il n’y a aucun mal à manger les aliments qui vous font plaisir. Établissez d’abord ce qui vous fait plaisir, est-ce davantage les desserts ou les plats traditionnels par exemple? Lorsque vous allez manger ces mets, allez-y tranquillement, savourez chaque bouchée en étant dans le moment présent. Mastiquer vos aliments à 100 % et arrêter avant d’être trop plein. Faites compter chaque bouchée. 2. Laissez la culpabilité de côté : Une fois que vous avez établi ce qui est pour vous une réjouissance et que vous avez appliqué l’idée no.1, nous devrions chasser toute culpabilité si elle est présente. La culpabilité n’a aucune raison d’être. 3. Ayez suffisamment de sommeil : Les heures de sommeil sont souvent perturbées dans le temps des fêtes, mais le fait d’avoir assez de sommeil est primordial sur notre niveau d’appétit. Si vous dormez moins et moins bien, votre appétit est à la hausse et votre sensibilité a l’insuline à la baisse ce qui vous fera probablement manger davantage et ce que vous mangez auront plus tendance à s’accumuler plutôt qu’à être brûlé. 4. Augmenter l’activité physique : Plusieurs personnes sont en congés pendant le temps des fêtes alors c’est le temps de bouger. Allez en randonnée à l’extérieur, à raquette, en ski de fond ou alpin (s’il y a de la neige), allez faire du patin, peu importe. Bougez! shutterstock_332885699 5. Contrôler les repas que vous pouvez contrôler : La plupart des réceptions sont en soirées. En sachant que vous allez faire des excès pendant ces soirées, il est plus facile de bien déjeuner et bien dîner. Augmenter vos portions de légumes dans ces repas et diminuer vos portions de glucides pendant les repas que vous contrôlez. shutterstock_343036844 6. Mangez une collation avant d’aller à votre réception : Si vous arrivez à la réception affamée, il sera impossible de résister et vous allez augmenter vos chances de dévorer sur tout ce qu’il y aura sur la table, de manger trop et trop rapidement. Si vous mangez une collation avant d’y aller (ou de recevoir), votre appétit sera plus calme, votre glycémie stable et les idées 1 et 2 seront beaucoup plus faciles à appliquer. 7. Alterner un verre d’alcool avec un verre d’eau : C’est une recommandation qu’on entend souvent. Choisissez une eau pétillante avec une tranche de lime ou d’orange par exemple. Vous allez mieux conserver votre hydratation, diminuer votre consommation d’alcool et vous aurez probablement tous autant de plaisir. Joyeuses fêtes! Suivez notre collaborateur Danik Legault Naturopathe: https://www.facebook.com/danik.legault?fref=ts http://www.daniklegault.com